• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Placement » Le livret B

Le compte sur livret des caisses d'épargne et des banques postales

Le Livret B est l’équivalent des livrets bancaires proposés par l’ensemble des banques et fait partie des livrets non réglementés. Il est commercialisé uniquement par les Caisses d’Épargne et les Banques Postales.

Un compte d’épargne très souple

Ouvert à toute personne domiciliée en France ainsi qu’aux associations, le Livret B est très pratique pour bénéficier d’une épargne entièrement disponible et profiter de sa très grande souplesse d’utilisation.

  • Le minimum de  versement est de 10 € seulement
  • Aucun plafond imposé
  • Retraits possibles à tout moment
  • Cumulable avec tous les livrets réglementés
  • Aucuns frais

Fiscalité du Livret B

Complément idéal des livrets réglementés, les intérêts sont toutefois imposables.

Le souscripteur peut toutefois opter au choix :

  • Pour le prélèvement forfaitaire libératoire de 24 % (PFL). Il s’agit d’un impôt prélevé à la source directement par la banque sur les intérêts perçus.
  • Pour la déclaration de la plus-value sur la déclaration d’impôt.

Ce choix résulte de la situation fiscale de chacun. Ainsi, si vous êtes fortement imposable, il sera peut-être judicieux d’opter pour le prélèvement libératoire. Dans le cas contraire, la déclaration des intérêts sur l’impôt sur le revenu sera plus intéressante. Dans ce cas, il faut que vous en informiez votre banque avant l’inscription des intérêts, soit au 31 décembre de l’année.

Vous devez également vous acquitter des prélèvements sociaux de 15,5 %, ce qui porte à 39,5 % le total de la ponction faite sur vos intérêts.

Formalités d’ouverture

Si vous n’êtes pas déjà client, présentez-vous à l’agence Caisse d’Épargne ou Banque Postale la plus proche de votre domicile avec une pièce d’identité en-cours de validité et un justificatif de domicile.

Attention : les mineurs de moins de 16 ans ont besoin d’une autorisation parentale pour souscrire à l’opération.

Taux et calcul des intérêts

Comme toutes les opérations de ce type, les intérêts du livret B sont calculés par quinzaine. Il est donc préférable d’effectuer tout versement avant le quinze ou le trente du mois et tout retrait après cette date. L’inscription des intérêts se fait au 1er janvier pour l’année écoulée.

Si vous optez pour la déclaration des intérêts sur votre feuille d’impôt, pensez à demander avant cette date à votre agence de Caisse d’Épargne ou de Banque Postale de ne pas appliquer le prélèvement forfaitaire.

Transfert

L'opération peut être transférée gratuitement de la Caisse d’Épargne à la Banque Postale et vice-versa. Les formalités de transfert sont effectuées par la l’organisme qui accueillera le livret.

À savoir : vous ne pouvez pas demander le transfert qu’entre ces deux organismes.

Nos conseils : pensez à " épuiser " tous les livrets réglementaires (voir ci-dessous) qui présentent l’avantage d’offrir une rémunération net d’impôt. N’ouvrez un Livret B que si ces derniers ont atteint le plafond.

Autres livrets bancaires à découvrir

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux

Assurance vie
FAQ
Simulateurs
En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus