• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Accueil » Actualités
> Assurance crédit

Le calcul de l’assurance de crédit immobilier

Suivant que vous souscriviez au contrat groupe de votre banque ou que vous optiez pour une délégation extérieure, le calcul de votre assurance emprunt ne s’effectuera pas de la même manière.

Contrat groupe ou délégation ?

Le calcul du taux d’assurance de pret immobilier dépend principalement de la nature du contrat. Pour faire simple, il existe d’une part les contrats "groupe" proposés par les banques ou leurs filiales et d’autre part, les contrats proposés en délégation extérieure.

Les premiers calculent la prime sur le capital emprunté, les seconds sur le capital restant dû.

Mutualisation du contrat bancaire

Si vous optez pour le contrat groupe de votre banque, le calcul sera relativement simple puisqu’il s’agit d’appliquer la formule suivante :

(Capital emprunté X Taux d’assurance X quotité) / 12

Formule de calcul d’assurance de prêt

Prenons l’exemple d’un couple qui emprunte 150 000 euros avec un taux d’assurance de 0,30% en choisissant la quotité suivante : 100% pour Monsieur et 50% pour Madame. La mensualité se calculera comme suit :

((150 000 € X 0,30 %) X 150 %) / 12

Ce qui donne comme résultat : 56,25 €.

À noter que la durée et le taux du crédit n’influent pas sur le calcul.

Tarification individuelle avec une délégation extérieure

Concernant la délégation externe, il n’est pas possible, de calculer avec exactitude la prime ou le taux sans posséder un logiciel de tarification. Par ailleurs, ces résultats dépendent des compagnies et varient d’un contrat à l’autre. Ils sont en outre basés sur l’analyse de la situation de chaque emprunteur qui réunit deux variables :

En outre de nombreuses situations peuvent venir majorer la prime, comme par exemple le fait de fumer, de présenter un risque de santé aggravé ou d’exercer une activité professionnelle dangereuse.
De plus, il faut garder à l’idée que les tarifs peuvent varier d’une compagnie à l’autre. Il est donc conseillé de faire le tour de la concurrence avant de choisir.

Choix de la quotité

Lorsque vous souscrivez un crédit, la banque exige que vous soyez assuré à hauteur de 100% du capital.

Pour cela, un couple d’emprunteurs peut choisir librement de répartir la charge sur chacun d’eux en combinant par exemple les quotités suivantes :

  • Moitié sur chaque tête
  • 70% pour Monsieur et de 30% pour Madame etc.

La quotité d’assurance représente donc la part en pourcentage de chaque emprunteur.
En choisissant une quotité de 100% sur chaque tête, il est ainsi possible de s’assurer à hauteur de 200 % du montant du prêt. Ce choix influencera évidemment le calcul du coût final.

Les options

Inutile de parler de taux ou de prime sans aborder le chapitre des garanties du contrat d’assurance. En effet, toute comparaison de tarif doit s’établir à garanties égales.

La plupart des contrats prévoient des garanties en matière de décès et d’invalidité, ainsi que d’incapacité de travail (après une franchise de 90 jours). Mais en y regardant plus attentivement, vous remarquerez qu’il y a des différences notables, notamment en ce qui concerne l’invalidité. Nous vous conseillons par ailleurs de lire attentivement le chapitre lié aux exclusions.

Enfin, autres facteurs entrant dans le calcul d'assurance de prêt immobilier, les options peuvent alourdir la note comme l'assurance chomage.

La réforme Lagarde

La réforme menée par Christine Lagarde, alors ministre de l’Économie et des Finances a mis fin au monopole bancaire.

Vous pouvez souscrire désormais le contrat auprès de l’assureur de votre choix, à la seule condition de proposer des garanties équivalentes à celles prévues par le contrat groupe.

Dans la pratique, les choses ne sont pas toujours aussi simples, dans la mesure où la banque est libre d’appliquer le taux d’intérêt qu’elle souhaite… et ainsi privilégier les emprunteurs qui souscrivent à son contrat d’assurance.

Assurance et TEG

La meilleure manière de comparer le coût d’un prêt immobilier consiste à comparer le taux effectif global. En effet, cet indicateur tient compte de tous les éléments qui composent un emprunt, à commencer par l’assurance.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux

Recherche

Réseaux sociaux

Baromètre des taux

Taux fixes immobiliers 18/04/14

7 ans 1.95%
10 ans 2.35%
15 ans 2.60%
20 ans 2.90%
25 ans 3.15%
30 ans 3.65%