• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Actualités
> Placement

Les placements les plus sûrs en 2013

Les crises économiques ont de tout temps poussé les investisseurs à rechercher des valeurs refuges pour tenter de trouver une alternative aux marchés financiers. La présente crise n’échappe pas à la règle. Passage en revue des placements les plus sécurisés.

Les valeurs refuges contre des marchés boursiers exsangues

Un adage chez les traders dit qu’il faut acheter quand les cours baissent et vendre quand ils montent. Plus facile à dire qu’à faire. Et même si en cette période de baisse, la bourse regorge d'actions sous côtés, les incertitudes qui planent sur la dette des États font craindre une véritable déroute des places boursières et rechercher des valeurs refuges.

Mais plus encore, c’est la situation économique générale qui inquiète. Les États unis bien sûr, depuis la dégradation de la note du pays par Standart And Poors, mais aussi l’ensemble des pays de la communauté européenne où les prévisions de croissance sont revues un peu partout à la baisse.

Ainsi, comment les pays les plus forts de la zone euro pourraient-ils intervenir pour régler la dette des pays comme la Grèce, l’Espagne ou l’Italie.

Quelles valeurs refuges en temps de crise ?

Les valeurs refuges, comme leur nom l’indique servent à se protéger du danger, c'est-à-dire des effets néfastes d’une crise financière. Lorsque les marchés boursiers sont en difficulté, le principe des vases communicants joue son rôle. Les investisseurs se tournent alors vers d’autres placements, considérés plus sûrs.

L’or

Valeur refuge par excellence, l’or a largement profité de la défiance des investisseurs envers les marchés boursiers. L’once d’or se trouve ainsi propulsée à un niveau historique, se rapprochant des 2000 dollars, attirant de plus en plus d’investisseurs malgré une fiscalité pénalisante.

Mais si les lingots ou les pièces d’or permettent de sécuriser une partie de son patrimoine, attention à ne pas attendre de crever les plafonds pour revendre. Soyez vigilants. Un règlement de la crise économique accompagné des premiers signes de baisse devra vous alerter et inciter à revendre.

Les devises

Les devises ont toujours été comme l’or fait partie des valeurs refuges. Le franc suisse bien sûr, mais aussi le yen ont les faveurs des investisseurs. Mais la hausse importante de ces monnaies par rapport au dollar ou à l’euro met à mal l’économie de Suisse et du Japon, qui se trouvent ainsi pénalisés dans leurs exportations.

Les frontaliers suisses qui consomment en euros, mais perçoivent leur salaire en francs suisses ont, quant à eux gagné jusqu’à 30% de pouvoir d’achat sur un an. Mais cette embellie risque malheureusement d’être de courte durée. En effet, plusieurs entreprises suisses envisagent de payer ces mêmes frontaliers en euros pour lutter contre la crise.

D’autre part, les frontaliers ayant souscrit un crédit immobilier en devises pourraient bien avoir à revoir les conditions de leur emprunt.

L’immobilier

La pierre a toujours été elle aussi une valeur refuge. Il faut dire que l’immobilier a bien résisté à la crise, bénéficiant à la fois de la confiance des investisseurs et des aides à l’accession comme le pret ptz plus.

Ainsi, alors que bon nombre d’observateurs s’attendaient à une baisse significative des prix de vente, certains secteurs dont les logements à Paris ont continué à grimper.

Les placements bancaires

Comptes d’attentes par excellence, plus que valeurs refuges, les livrets bancaires permettent de placer son argent en toute sécurité en attendant que la tempête financière cesse. Si les livrets réglementés sont limités comme le livret A plafonné à 15 300 € de dépôt, les comptes d’épargne non réglementés permettent des rémunérations intéressantes comme le livret Bforbank qui propose un taux brut de 5% pendant 3 mois, limité à 100 000 euros de dépôt et 2,5% ensuite.

D’autres opérations bancaires font effet de valeurs refuges comme le compte à terme qui permet de placer un capital sur une durée définie avec la banque (en général d’un mois à un an) à un taux garanti.

Lire nos articles sur les placements sécurisés

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux