• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Actualités
> Placement

Les dépôts sur l'assurance vie en chute

Nous le sentions depuis quelques temps à travers différents échanges menés avec les assureurs et les chiffres le confirment : l’année 2011 ne sera pas un bon millésime pour l’assurance vie qui voit sa collecte en baisse par rapport à 2010, soit plus de 10% au premier semestre.

Faut-il encore placer dans l’assurance vie ?

Une fiscalité trop lourde

Baisse de la collecte de l'assurance viePour comprendre les raisons de cette baisse, il faut d’abord se demander quels avantages confère encore un contrat d’assurance vie.

Autrefois, ces opérations de placements étaient considérées comme un vrai paradis fiscal, bénéficiant d’une exonération totale sur les droits de succession et ne subissant aucun impôt sur les plus-values (avant le 1er janvier 1983.

Mais l’assurance vie n’a cessé au fil du temps de régresser, les lois de finances successives ayant eu raisons d’elle.

Aujourd’hui, avec un prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) de 35% sans compter les prélèvements sociaux de 12,30%, c’est près de la moitié des intérêts qui seront versés à l’État en cas de résiliation de votre contrat d’assurance vie dans les quatre premières années.

Fonds en euros : taux faible et frais élevés

Le rendement des fonds en Euros a atteint péniblement les 4% en 2010, ce qui veut dire qu’en cas de retrait anticipé avant 8 ans, vous ne ferez pas une bonne affaire compte tenu des frais de prélèvements élevés et de la fiscalité en cours.

Contrats multisupports : les dangers de la bourse

La collecte du premier semestre 2011 semble stable sur les multisupports d’après la Fédération Française des Sociétés d’Assurance (F.F.S.A), la baisse affectant pour l’essentiel les fonds mono support en Euros.

Toutefois, ces contrats multi-supports étant majoritairement investis en bourse, il se peut que les incertitudes qui pèsent sur les marchés boursiers incitent bon nombre d’investisseurs à se tourner vers des placements plus sûrs, d’autant plus avec la prochaine hausse du taux livret A (2,25% au 1er aout 2011).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux