• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Actualités
> Crédit

Jusqu'à quel âge peut-on emprunter ?

Les retraités actuels ne vivent pas seulement plus longtemps que les générations précédentes. Consommatrice de loisirs, la génération actuelle voyage et n'hésite pas à emprunter.

Avec le temps, les banques ont su adapter leurs offres de crédit aux seniors. Aujourd'hui, on peut emprunter sans limite d'âge. Il suffit pour cela de contourner le problème lié à l'assurance.

L'assurance pour les emprunteurs âgés

L'assurance est le seul obstacle qui puisse empêcher un senior d'emprunter. En effet, à partir d'un certain âge, l'assurance de prêt présente deux inconvénients :

  1. Elle est excessivement chère
  2. Elle comporte des limites de durée.

Certains contrats en délégation proposent des limites suffisantes, parfois jusqu'à 85 ans pour les garanties décès et l'invalidité, mais le montant des cotisations d'assurance des seniors reste toutefois dissuasif.

Comment emprunter quand on est retraité : voir le dossier complet

Les alternatives

Il est tout à fait possible de substituer une autre garantie à l'assurance. Nous vous présentons ici trois formules qui présentent chacune des avantages et des inconvénients.

Nantissement d'un actif

Nantir un contrat d'assurance vieNantir un contrat de placement permet de faire l'économie des frais de garantie. Les contrats de nantissement sont rédigés par la banque et n'engendrent en général aucuns frais. Vous pourrez librement proposer d'apporter un contrat d'assurance vie ou un compte titre.

Sachez néanmoins que les risques qui pèsent sur les marchés financiers incitent les banquiers à la plus grande prudence. La banque exigera que les fonds sur lesquels sont effectués les dépôts soient sécurisés.

D'autre part, sachez qu'à partir du moment où le capital sera nanti, vous ne pourrez plus gérer librement votre contrat. Il vous sera interdit de faire des retraits partiels où d'effectuer des arbitrages.

Lire le dossier sur l'adossement

Délégation d'un contrat de prévoyance existant

Si vous avez déjà souscrit des garanties de prévoyance, vous pouvez proposer à la banque de le déléguer. Pour cela, il suffit de vous adresser à l'organisme qui gère votre contrat et de demander un changement de clause bénéficiaire. Cette formalité est entièrement gratuite et permettra de mettre l'organisme de prêt comme bénéficiaire du contrat.

Par ailleurs, si les capitaux assurés sont supérieurs au montant du prêt, rien ne vous empêche de limiter le bénéfice du contrat au capital emprunté. En effet, la rédaction des clauses permet en général un aménagement suffisemment souple pour permettre en cas de décès le reversement d'une partie des capitaux décès à l'organisme de crédit et de " réserver " le solde à un autre bénéficiaire choisi.

Caution d'un tiers

C'est de loin la solution la solution la moins satisfaisante. Néanmoins si vous n'avez aucune autre possibilité, il vous sera toujours possible de recourir au cautionnement d'une tierce personne. Il faudra toutefois que la personne qui se porte caution apporte toutes les garanties de stabilité financière et dispose de revenus suffisants pour faire face aux mensualités en cas de mise en jeu de sa garantie.

En savoir plus

D'autres articles en rapport

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux


Baromètre des taux

Taux fixes immobiliers 23/10/17

7 ans 1.95%
10 ans 2.35%
15 ans 2.60%
20 ans 2.90%
25 ans 3.15%
30 ans 3.65%