• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Actualités
> Fiscalité immobilière

La taxe additionnelle sur la plus-value de cession

Si vous apprêtez à vendre un bien locatif ou votre résidence secondaire, sachez que la fiscalité est plus lourde depuis 2013. La surtaxe sur la plus-value immobilière et l’alourdissement du taux d’imposition pourraient ainsi rendre l’opération moins intéressante que vous le pensiez.

Qui est concerné par la surtaxe ?

Seules les cessions assujetties à la fiscalité immobilière dont la plus-value nette taxable dépasse 50 000 € sont concernées par la taxe additionnelle, c'est-à-dire les plus-values réalisées depuis le 1er janvier 2013.

  • Les biens destinés à la location neufs et anciens
  • Les résidences secondaires
  • Les terrains à bâtir
  • Les locaux commerciaux
  • Les locaux industriels

Combien devrez-vous payer ?

La Loi n°2012-1510 du 29/12/2012 a instauré un taux d’imposition qui varie en fonction du montant de la plus-value et qui se situe entre 2 et 6 %. Pour les trois ans à venir, les fonds prélevés seront reversés à la Caisse de garantie du logement locatif social et serviront à développer les logements locatifs sociaux et à la rénovation urbaine.

Pour calculer la surtaxe immobilière, vous devez tout d’abord déterminer l’assiette imposable, c'est-à-dire le gain net réalisé dans l’opération puis appliquer le barème suivant.

Barème surtaxe 2013
Montant de la plus-value nette imposableMontant de la taxe
De 50 001 à 60 0002 % PV-(60 000-PV) × 1/20
De 60 001 à 100 0002 % PV
De 100 001 à 110 0003 % PV-(110 000-PV) × 1/10
De 110 001 à 150 0003 % PV
De 150 001 à 160 0004 % PV-(160 000-PV) × 15/100
De 160 001 à 200 0004 % PV
De 200 001 à 210 0005 % PV-(210 000-PV) × 20/100
De 210 001 à 250 0005 % PV
De 250 001 à 260 0006 % PV-(260 000-PV) × 25/100
Supérieur à 260 0006 % PV
(PV = montant de la plus-value imposable)

Quand paie t-on l’impôt?

Vous devez régler la taxe additionnelle le jour de l’acte authentique en même temps que l’imposition forfaitaire. C’est le notaire qui se charge d’établir la déclaration fiscale et vous reversera le produit de la cession, nette d’impôt immobilier au vendeur.

Fil d’actualité

L’abattement de 20% sur les cessions 2013 prévu dans la Loi de Finances a été rejeté par le Conseil Constitutionnel.

Cas des ventes réalisées avant le 7 décembre 2012

Si la signature de l’avant-contrat est antérieure au 7 décembre 2012, vous êtes exonéré de la surtaxe immobilière. Cette mesure ne vaut toutefois que pour les promesses ou les compromis ayant acquis une date certaine au regard de l’Article 1328 du Code Civil. C’est le cas si vous avez confié la rédaction de l’avant-contrat à un notaire. En revanche, si la signature a eu lieu sous seing privé, il faut que l’acte ait été constaté par un officier public.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux


Baromètre des taux

Taux fixes immobiliers 27/06/17

7 ans 1.95%
10 ans 2.35%
15 ans 2.60%
20 ans 2.90%
25 ans 3.15%
30 ans 3.65%