• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Actualités
> Assurance crédit

Calculer une prime sur capital restant du

Décider entre le contrat groupe proposé par la banque et une délégation externe revient à choisir entre deux modes de tarification : l’un basé sur le montant emprunté et l’autre sur le capital restant dû.

Nous consacrons ici un dossier complet sur le calcul de l’assurance de prêt sur capital restant dû et vous aidons à mieux comprendre la technique utilisée par les actuaires des différentes compagnies.

Les différents modes de tarification

Tout d’abord, sachez qu’il existe trois modes de tarifications possibles :

  1. En fonction du capital emprunté. C’est la technique de calcul de primes la plus courante et qu’on trouve en général sur les contrats mutualisés proposés par les banques. Dans ce cas, la cotisation ne dépend pas du taux d’emprunt.
  2. En fonction du capital restant dû. C’est généralement la méthode appliquée par les compagnies pour les contrats d’assurance en délégation. Le taux du prêt a alors une incidence directe sur la cotisation.
  3. Sur la base d’une prime unique. Ce mode de paiement n’est pas très répandu en France, contrairement aux pays Anglo-saxons, mais il comporte toutefois des avantages.

Nous nous bornerons dans cette étude à détailler le calcul de l’assurance de prêt sur capital restant dû.

Pratiques bancaires

Les contrats groupes utilisent rarement cette technique car la dégressivité des cotisations les oblige à recourir à un lissage des primes afin de garder une mensualité avec assurance constante.

Une tarification individuelle combine plusieurs variables qui impactent favorablement le calcul de la prime ou au contraire défavorise l’emprunteur : l’âge, la catégorie socio-professionnelle, l’état de santé mais aussi certaines habitudes de vie comme fumer ou pratiquer des sports à risques. Elle dépend également de la quotité choisie par l’emprunteur.

Incidence de la nature du prêt

  • Calcul annualisée de la primePour un prêt amortissable sans différé, la prime se calcule sur le capital restant dû à échéance annuelle.
  • Pour les emprunts qui comportent un différé d’amortissement total (report à la fois du capital et des intérêts), la cotisation est basée sur le KRD, majoré des intérêts reportés.
  • La particularité des crédits in fine tient à ce que la base de calcul reste identique jusqu’au terme puisque le capital n’est jamais amorti.
  • Enfin, ce type de contrat s’applique rarement au crédit-bail. Si vous êtes dans ce cas, sachez que la prime sera calculée sur le montant total des loyers HT augmenté de la valeur résiduelle du bien.

Calcul annuel de la prime

La prime d’assurance se calcule à échéance annuelle. Elle ne tient compte donc qu’une seule fois par an de l’amortissement mensuel du prêt. L’assureur tarifie alors le contrat en appliquant le taux d’assurance sur le KRD moyen des douze mois à venir, la prime étant toujours versée d’avance.

Remboursement anticipé du prêt

Ce mode de calcul favorise l’emprunteur qui rembourse par anticipation par rapport à celui qui emprunte sur capital emprunté.

Cet avantage n’est pas définitif car la plupart des assureurs recalculent l’assiette de cotisation en déduisant la part remboursée du capital empruntée.

Exemple chiffré

  • Caractéristiques de l’emprunteur : 35 ans non-fumeur ne présentant aucun risque de santé aggravé et n’exerçant pas d’activité professionnelle jugée dangereuse.
  • Caractéristiques du prêt : de type amortissable montant de 150 000 € sur 25 ans à un taux fixe de 3,70%
  • Garanties Décès et perte totale et irréversible d’autonomie, invalidité permante partielle et incapacité temporaire de travail avec franchise de 90 jours.
  • Taux d’assurance sur capital emprunté : 0,33%.

Résultat sur la base du capital emprunté

(150 000 * 0,33%) / 12

La prime annuelle se calcule très facilement en appliquant le taux d’assurance directement sur le montant de l’emprunt. Dès lors il suffit de diviser par douze le résultat pour trouver le montant de la prime mensuelle. Dans notre exemple, l’emprunteur paiera donc 41,25 € par mois soit au total un coût d’assurance de 12 375 €.

Résultat sur la base du capital restant dû

Le calcul de l’assurance sur capital restant dû est basé sur le contrat PERENIM de la compagnie AFI EUROPE.

Le résultat obtenu est nettement meilleur que celui du contrat groupe. Le taux arithmétique moyen est de 0,21% ce qui nous donne 7983,60 € de primes totales, ce qui représente un gain non négligeable de : 4392 €.

Notre conseil : evitez de comparer les taux entre les deux formules car ils peuvent vous induire en erreur. Il est préférable de comparer le coût final.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux


Baromètre des taux

Taux fixes immobiliers 21/02/19

7 ans 1.95%
10 ans 2.35%
15 ans 2.60%
20 ans 2.90%
25 ans 3.15%
30 ans 3.65%