• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Actualités
> Crédit

Comment la banque analyse t-elle votre demande de prêt ?

Le processus pour obtenir un crédit est souvent mal connu des emprunteurs, notamment la manière dont le service des engagements de la banque analyse votre demande de prêt immobilier. Voici les critères de risque qui vont être passés au crible.

Les documents analyses par la banque

Les éléments passés au crible par la banque

Parmi les différentes étapes d’un emprunt, celle qui consiste à analyser votre demande est certainement la plus cruciale.

En effet, l’étude du dossier de crédit reste le point essentiel du processus qui va des premières études de financement jusqu’au décaissement des fonds le jour de la signature de l’acte de vente authentique.

Sachez que toute décision avant l’étude définitive de votre dossier s’apparente à un accord de principe qui n’est qu’une simple appréciation que peut donner l’agence bancaire.

Seule l’analyse complète de votre demande de prêt par le service des engagements permet à l’organisme de prêt de s’engager définitivement.

Respecter le taux d’endettement maximum

Premier point d’analyse et peut-être le plus important, l’analyse du ratio d’endettement n’autorise plus beaucoup de souplesse aujourd’hui et à moins de disposer d’un reste à vivre conséquent, les banques veilleront à ce que ce taux d’endettement ne dépasse pas un tiers des revenus.

Présenter des relevés bancaires sans incident

L’analyse de risque relevant avant tout d’une approche globale, le service chargé d’étudier votre demande va passer au crible les relevés de compte bancaire et vérifier ainsi si vous savez tenir un budget. Il va sans dire que si vous êtes régulièrement créditeur, vous marquerez des points.

A contrario, si vous présentez des comptes courants débiteurs et comportant de multiples incidents de paiement (prélèvements ou chèques rejetés), vous avez toutes les chances de vous heurter à un refus de financement.

Bénéficier d’une situation professionnelle stable

Avoir un bon dossier de creditLa stabilité de votre situation professionnelle est un aspect essentiel de l’analyse de risque. Vous aurez ainsi beaucoup de mal à emprunter si vous n’avez pas un emploi stable.

Il est donc essentiel que vous bénéficiiez d’un contrat à durée déterminée sans période d’essai si vous êtes salariés.

Il faut savoir par ailleurs que les fonctionnaires obtiennent plus facilement un crédit immobilier que les salariés du privé, du fait de la garantie de l’emploi.

Si vous relevez d’un statut indépendant (commerçant, artisan, profession libérale, auto-entrepreneur ou gérant de société).

Il va sans dire que vos bilans devront présenter des comptes bénéficiaires.

L’apport personnel

Le cas de l’apport personnel est beaucoup plus important aujourd’hui en période de crise financière, les banques de réseaux notamment prennent de moins en moins de risque. Si vous êtes jeune primo accedant et que vous ne disposez pas d'apport, vous aurez du mal à décrocher le sésame auprès des banques de réseau.

En effet, celles-ci exigent de plus en plus que l’emprunteur finance par lui-même les frais de notaire.

Comme on peut le voir, le service chargé d'analyser le dossier de crédit cherche à obtenir une vue globale de la situation de l'emprunteur. Chaque élément étudié fait partie d'un ensemble qui doit permettre d'apporter une réponse positive...ou négative.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux


Baromètre des taux

Taux fixes immobiliers 23/10/17

7 ans 1.95%
10 ans 2.35%
15 ans 2.60%
20 ans 2.90%
25 ans 3.15%
30 ans 3.65%