• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Actualités
> Crédit

Simuler son emprunt immobilier avec apport personnel

Étude et simulation de financement pour un prêt immobilier avec apport. Comparez plus de 100 banques en quelques minutes et bénéficiez de tous les conseils utiles pour négocier au plus bas votre taux .

Simuler un pret immobilier avec apport
Disposer d’un apport personnel permet de négocier de meilleures conditions de crédit immobilier en créant un "rapport de force" avec la banque.

Celui-ci dépend  néanmoins pour l’essentiel du montant du capital que vous apportez dans votre projet immobilier.

Peut importe par ailleurs que vous utilisiez ou non l’argent en totalité. Rien ne vous empêche d’en placer une partie.

La banque "appréciera" que vous lui confiez un capital.

Simulation d’un prêt immobilier avec apport

Si vous disposez de quoi financer les frais annexes

Si vous êtes un jeune actif en primo accession et que votre apport personnel se limite à couvrir les frais de notaire et de garantie, pensez à mettre en avant votre qualité d’épargnant. La banque appréciera de récupérer un client qui sait gérer son budget et qui est capable de dégager une capacité d’épargne.

Sachez en outre que le service d’analyse des risques attache beaucoup d’importance à la bonne tenue du compte courant de l’emprunteur. Veillez à ce qu’il soit régulièrement créditeur au moment ou vous effectuez votre demande.

Toutes les banques misent sur le potentiel de leurs jeunes clients et le crédit immobilier est une occasion unique de créer une relation commerciale qui va peut-être durer 20 ou 25 ans.

Enfin, certaines d’entre elles ont des offres spécifiques qu’elles réservent aux primo accédants avec un taux d’intérêt préférentiel et une assurance de crédit moins chère, plus en rapport avec leur âge ainsi parfois que la gratuité des frais de dossier.

Si votre apport couvre les frais annexes de 10% à 20% de l’acquisition

Emprunter avec un apport de 10 à 20%Outre le financement des frais annexes (frais de notaire et de garantie), certaines banques exigent des emprunteurs un apport minimum équivalent à 10%, parfois 20 % du prix d’acquisition.

En retour, ces organismes proposent d’excellentes conditions de taux et apportent souvent un service de qualité.

Si vous êtes dans ce cas, montrez-vous exigeant sur la qualité de la proposition bancaire. Sachez que vous faites parti des clients appréciés par les banques car vous présentez un niveau de risque bas. A vous de profiter de ce rapport de force.

Si votre apport dépasse 50% de l’achat

Vous êtes le client que les banques recherchent en priorité. Celui pour lequel elles sont le plus enclin à faire des efforts. Vous devriez bénéficier d’un taux d’intérêt particulièrement avantageux car la banque acceptera de rogner sa marge sur le prêt immobilier.

Mais votre exigence ne doit pas s’arrêter au seul taux de crédit. Il est absolument nécessaire de négocier chaque point de l’emprunt, c'est-à-dire le montant des frais de dossier qu’il est possible même de supprimer ainsi que les pénalités en cas de remboursement anticipé.

Les banques appliquent généralement six mois d’intérêt en guise de frais, en cas d’amortissement par anticipation par l’emprunteur, plafonné à 3%. Même si elles rechignent à négocier ces pénalités, il est tout à fait possible de les "aménager", c'est-à-dire à les rendre dégressives dans le temps.

Si cet article vous a été utile, pensez à en parler autour de vous. Vous pouvez faire un lien vers cette page sur votre blog ou dans les réseaux sociaux (facebook, viadéo twitter, google +...) ou cliquer sur le bouton j'aime via facebook ou +1.

Nos meilleurs articles sur le crédit

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Twitter


Baromètre des taux

Taux fixes immobiliers 27/08/14

7 ans 1.95%
10 ans 2.35%
15 ans 2.60%
20 ans 2.90%
25 ans 3.15%
30 ans 3.65%