• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Actualités
> Crédit

Racheter un crédit quand on est fiché Banque de France

La situation des ménages qui effectuent une demande de rachat de crédit est plus complexe lorsqu’un dossier de surendettement a été déposé auprès de la Banque de France du fait de l’inscription au FICP. Nos conseils pour effectuer vos démarches.

Avant d’envisager de faire racheter ses prêts

Négocier avec les créanciers

Nous vous conseillons dans un premier temps de privilégier les solutions amiables et de contacter individuellement tous vos créanciers afin de tenter d’étaler la dette sur une durée qui soit suffisante pour conserver votre pouvoir d’achat.

Pensez à formuler votre proposition par écrit en donnant un maximum de détails et à prouver que les résultats obtenus par le délai accordé permettront de tenir votre budget.

Monter un dossier de surendettement

Monter un dossier banque de franceSi votre tentative pour renégocier les dettes échoue et avant d’envisager de faire une demande de rachat de crédit, la seconde étape consiste à monter un dossier de surendettement auprès de la banque de France. Ce qui ne veut pas dire que la commission chargée d’étudier votre demande acceptera votre requête.

Mais en cas de réponse positive, cette dernière pourra se mettre directement en rapport avec vos créanciers et chercher des solutions pour réduire ou aménager vos dettes.

Privilégier les courtiers nationaux

Si votre dossier de surendettement n’est pas jugé recevable par la commission de la Banque de France, alors il sera temps d’opter pour un rachat de crédit.

Si vous devez choisir cette solution, nous vous conseillons de privilégier les courtiers nationaux.

N’hésitez pas à déposer votre demande pour comparer les différentes solutions offertes en seulement quelques minutes.

Mettre toutes les chances de son côté

Dès lors que la commission aura jugé votre demande recevable, vous ferez l’objet d’une inscription automatique au FICP inscrit au Fichier des Incidents de remboursement de Crédits aux Particuliers.

Cette situation va compliquer toute démarche de regrouper vos crédits dans la mesure où l’organisme bancaire consultera le fichier avant de se prononcer. L’obstacle est donc de taille.

Mais cela ne signifie pas qu’il est impossible de faire racheter vos dettes. Simplement lorsqu’une procédure de surendettement a été acceptée par la Banque de France, l’organisme chargé de racheter vos prêts se montre particulièrement exigeant en matière d’analyse de risque.

Endettement passif et actif

Si votre situation actuelle provient d’un surendettement passif, c'est-à-dire indépendant de votre volonté (chômage, accident, maladie), la banque comprendra que les difficultés financières auxquelles vous faites face ne sont pas dues à une mauvaise gestion de votre part et que vous n’êtes pas responsable du déséquilibre de votre budget.

A contrario, si les difficultés actuelles résultent d’une accumulation de crédits à la consommation, la banque sera plus méfiante quant à votre capacité à redresser la barre. Là encore rien n’est impossible.

L’attitude à partir du fichage

Sachez d’autre part que votre comportement après le fichage va être déterminant. Si la banque aperçoit des mouvements débiteurs incohérents, des dépenses disproportionnées et non indispensables ou bien si vous venez de souscrire un nouveau crédit à la consommation, vous risquez fort de vous heurter à un refus de financement.

En revanche, un comportement exemplaire avec des dépenses limitées au strict nécessaire confortera votre dossier et prouvera à la banque que vous êtes prêt à faire tous les efforts pour sortir de l’impasse.

Quelques statistiques

Sur ces dix dernières années, le surendettement a progressé de 58%. Ainsi en 2010, 218 102 ménages ont déposé un dossier auprès de la commission de la Banque de France, mais seulement 53 % des demandes ont été jugées recevables soit 182 000 dont 86 000 ont conclu un plan conventionnel.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux


Baromètre des taux

Taux fixes immobiliers 21/09/18

7 ans 1.95%
10 ans 2.35%
15 ans 2.60%
20 ans 2.90%
25 ans 3.15%
30 ans 3.65%