• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Credit » Professionnel

Prêt pour les entreprises et les professions indépendantes

Les banques se montrent de plus en plus réticentes pour accorder un crédit professionnel. Depuis le début de la crise financière, tous les secteurs semblent affectés par cette situation et plus encore les entreprises individuelles (artisans, commerçants, professions libérales) ainsi que les petites sociétés.

Nous voyons également de nombreux courtiers en ligne qui refusent aujourd'hui de prendre en charge des demandes d'entrepreneurs qui ne disposent pas d'au moins 20% d'apport.

Constituer le dossier de demande auprès de la banque

La constitution d’un dossier de crédit professionnel prend beaucoup de temps, car la banque demande de nombreux documents.

Liste des pièces à fournir

  • 3 derniers bilans ou prévisionnel sur 3 ans s’il s’agit d’une création avec plan de trésorerie.
  • Statuts s’il s’agit d’une société crée ou projet de statuts si société en création
  • Carte d'identité recto verso du dirigeant
  • Justificatif de domicile de moins de six mois
  • Extrait KBIS de moins de trois mois pour les sociétés constituées
  • Détails de la demande avec présentation de la situation (objet du financement, situation actuelle, objectifs commerciaux de l’entreprise…)
  • Derniers relevés de comptes bancaires (de 3 à 6 mois suivants les banques)
  • Situation patrimoniale du gérant (relevés de comptes personnels, tableaux d’amortissement des prêts en cours, dernier relevé d’imposition, états des placements en cours)
  • Compromis ou promesse de vente (s’il s’agit d’une acquisition immobilière).

À qui s’adresser ?

Le premier réflexe serait évidemment de répondre: "à votre banque". Même si cette dernière doit être effectivement consultée, l’expérience nous prouve qu’il est nécessaire de la mettre en concurrence, soit parce que vous risquez de vous heurter à un refus soit que les conditions proposées soient insatisfaisantes.

Vous pouvez également consulter les courtiers, présents sur Internet, à condition qu’ils aient un relais local physique. Seule une banque proche de votre domicile ou de votre entreprise pourra être intéressée par votre dossier. Nous vous conseillons d’en contacter plusieurs pour faire jouer la concurrence.

Pensez à poser ces quelques questions avant d’accorder votre confiance.

  • Depuis combien de temps le courtier exerce-t-il ?
  • Est-il inscrit à l'ORIAS ?
  • Est-il à jour de ses cotisations d'assurances professionnelles de Responsabilité Civile et de Garantie Financière ?
  • Quel est le montant de ses honoraires ?

Financer un besoin en tresorerie

Quelle durée de remboursement ?

La durée varie d’une banque à l’autre et dépend de la nature de la demande. Il s’agit en général de prêts sur court et moyen terme qui vont jusqu’à 7 ans voire 10 ans pour les durées les plus longues.

Peut-on obtenir un financement sans apport ?

La question est très actuelle, car les demandes de crédit professionnel sans apport sont plus en plus nombreuses. Si la demande concerne une société existante qui présente d’excellents bilans, on peut avancer sans risque que le financement ne posera pas de problème. Si par contre, la demande concerne une entreprise en difficulté, ce sera évidemment plus compliqué.

Sachez toutefois que pour un problème passager de trésorerie ou pour un seul exercice déficitaire, le service des engagements de la banque saura établir une appréciation suffisamment élargie de la situation.

Si l’objectif est de créer une société, il faut avouer qu’il sera très difficile de trouver un financement sans disposer d’un apport conséquent. Certains courtiers refusent d’ailleurs de s’occuper de clients qui ne disposent pas d’un capital minimum.

L’apport moyen exigé par les banques est de l’ordre de 20%, mais là encore tout dépendra de la situation de l’entreprise, du montant de prêt demandé et de la qualité du projet (sous-entendez son potentiel de rentabilité).

Avec ou sans apport, sachez que si vous avez un réel savoir-faire professionnel dans votre domaine d’activité et mieux encore si vous avez déjà exercé en tant que chef d’entreprise, votre expérience pèsera beaucoup dans la balance.

Que puis-je financer ?

Les besoins couverts sont variés et peuvent concerner :

  • L’achat de matérielL’achat immobilier (souvent des locaux professionnels)
  • L’achat de stocks
  • Une augmentation de capital
  • L’acquisition de biens d’équipements
  • L’achat de véhicules de transports
  • Un besoin en trésorerie

D’une manière générale tout ce qui est financé par l’entreprise. A noter que les besoins en trésorerie font plus généralement l’objet d’une demande d’autorisation de découvert. Pour couvrir ce besoin, il est plus simple de s’adresser à sa propre banque, car un établissement extérieur n’acceptera jamais d’intervenir dans une entreprise en difficulté.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux

pret conso
FAQ
Simulateurs

Google

Twitter


Facebook