• Emprunt immobilier, construction
  • Retraite et assurance
  • Guides, conseils financements immobilier
  • Préparer votre avenir : emprunts, retraites, biens
  • Que pouvez vous emprunter pour vos projets ?
  • Rachat de crédit et financement
Assurance » L'assurance obsèques

Organiser et prévoir le financement de ses funérailles

Les avantages

Les contrats d’assurance obsèques permettent de prévoir le financement des frais liés à l’enterrement et à l’organisation des funérailles. Le futur défunt s’assure ainsi à l’avance que ces frais pourront être réglés et qu’ils ne seront pas supportés par ses héritiers.

Si l’objectif de se constituer un capital suffisant pour prendre en charge le futur coût de son enterrement peut-être rempli par n’importe quelle opération d’épargne, un contrat d’assurance obsèques offre toutefois l’avantage d’associer les services d’une société de pompes funèbres à ceux d’un assureur et de prévoir ainsi en toute tranquillité ses funérailles.

Par ailleurs, il ne faut pas sous-estimer le coût, le prix moyen pour une inhumation étant de l’ordre de 3 500 € à 5 000 euros. C'est pourquoi, avant d’étudier les différentes offres des assureurs, il est utile d’estimer en premier lieu le tarif en fonction des prestations choisies.

Tarif des prestations des pompes funèbres

Les pompes funèbres peuvent se charger de l’ensemble de la cérémonie et de l’organisation totale de l’enterrement, depuis les soins de conservation jusqu’à la mise terre (en cas d’inhumation) ou bien se limiter aux prestations que vous lui commanderez.

Exemples

Tout dépend bien sûr des volontés exprimées par le futur défunt : crémation ou inhumation. Mais le tarif dépend également du niveau de prestations choisies, de la région et du type d’entreprise de pompes funèbres (municipale ou privée).

Le tableau ci-dessous propose à titre indicatif une estimation des frais pour une inhumation, par ligne de prestation.

PrestationPrix
Un porteur90 €
Maître de cérémonie150 €
Corbillard250 €
Démarches administratives, organisation150 €
Cercueil en chêne massif600 €
Soins de conservation, toilette et habillage350 €
Mise en bière100 €
Ouverture et fermeture du caveau400 €
Faire part et remerciements150 €
Fleurs300 €

En revanche, ce tableau ne tient pas compte des frais annexes dont il faudra tenir compte:

  • Dépenses liées à une cérémonie religieuse : comptez de 100  à 200 €.
  • Creusement de la fosse si vous n’êtes pas propriétaire d’une concession : comptez 300  à 400 €.
  • Achat d’une concession pour une période de 15 ans ou à perpétuité. : moins de 100 euros pour les petites villes de province et de 200 à 500 € pour les grandes villes pour une durée de 15 ans.
  • Monument funéraire et travaux de marbre (comptez en plus environ 1000 €).

Le contrat

Le contrat d’assurance obsèques ne nécessite aucune formalité médicale, mais comporte toutefois une limite d’âge à la souscription (le plus souvent 80 ans). Il s’agit d’un contrat en capital qui vous permet de souscrire pour un montant équivalent à celui que vous avez prévu pour vos funérailles. Sachez qu’il existe au choix trois modes de règlement.

  • Le paiement d’une prime unique : vous bénéficiez en contrepartie d’une décote importante.
  • Le paiement sous forme d’épargne sur une durée déterminée de 3 à 20 ans, suivant les contrats.
  • Le paiement sous forme de primes viagères. Vous réglez jusqu’à votre décès.

A la différence d’un contrat décès classique, ce contrat " donne ordre " à l’assureur de régler directement le service des pompes funèbres désigné sur la base du montant défini. Les héritiers n’ont donc aucune avance de frais à prévoir.

Bon à savoir : le capital versé lors du décès est hors droits de succession.

La convention obsèques

Convention obsequesLa convention obsèques est le terme utilisé pour désigner cette famille de contrat. Il s’agit en fait d’un accord entre l’assureur, la société de pompes funèbres et l’assuré sur l’organisation et le financement des funérailles.

Important : la plupart des compagnies proposent en plus des prestations de base une assistance pour aider les familles à effectuer l’ensemble des formalités. Renseignez-vous au préalable sur les différentes propositions et prenez le soin de comparer les offres.

Quelques exemples de convention

  • AVIVA, un des leaders du marché propose une assistance téléphonique 24h/24 destinée à renseigner sur les démarches administratives à accomplir. La compagnie d’assurance a en outre signé un partenariat avec OGF, une société de services funéraires, qui permet une prise en charge dans les 2 heures de l’organisation de l’enterrement. Cette convention d’obsèques prévoit en plus la prise en charge du rapatriement du corps s’il est situé à plus de 50km du lieu de l’enterrement.
  • MALAKOFF MEDERIC propose quant à elle, en plus de la permanence téléphonique, une aide psychologique et un rapatriement dans le monde entier, ainsi que la garde d’animaux domestiques.

Les alternatives à l’assurance obsèques

Il n’est pas toujours utile d’avoir recours à ce type de contrat pour anticiper sur le financement de ses funérailles, notamment si on dispose d’un capital suffisant.

D’autre part, si l’objectif est uniquement de se constituer un capital en vue du paiement de l’enterrement, certaines opérations d’épargne classiques peuvent faire l’affaire.

Épargner sur un livret

Un livret bancaire peut parfaitement remplir ce rôle.  Les livrets réglementés par exemple bénéficient de deux avantages qui permettront aux héritiers d’utiliser le capital. Les fonds sont entièrement disponibles Il est possible de faire une procuration aux enfants. L’argent pourra ainsi être débloqué au moment du décès par les héritiers pour régler les frais d’enterrement. Le capital entrera néanmoins dans l’assiette pour le calcul des droits de succession.

L’assurance vie

Le bénéficiaire en cas de décès d'un contrat d’assurance vie pourra se charger de payer l’enterrement. Les clauses bénéficiaires peuvent par ailleurs comporter des détails précisant les modalités de versement du capital et de son utilisation future.

Articles qui pourraient vous intéresser

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux

Assurance prêt
FAQ
Simulateurs
En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus